Les bonbons du Tanuki Noir

Nos bonbons sont le produit d’une sélection attentive, provenant du créateur d’origine quand cela est possible.

 
bonbons.jpg
Anis de Flavigny

Anis de Flavigny

Cette friandise est la création des moines Bénédictins qui depuis le 8 ème siècle fabriquent ce bonbon à partir de graine d’anis enrobée de sucre. De nos jours seule la Maison Troubat utilise encore la recette vieille de 12 siècles.

 

Bergamote de Nancy

Bergamote de Nancy

La Bergamote de Nancy est un bonbon légèrement acidulé, carré, plat, translucide et de couleur dorée, parfumé à l’huile essentielle de bergamote, dont les confiseurs de Nancy en Lorraine ont fait leur spécialité dès le 19 ème siècle.

 

Berlingot

Berlingot

Ce bonbon provient de la ville de Carpentras dans le Vaucluse il est crée au 18 ème siècle. A l'origine il est exclusivement fabriqué avec de la menthe poivrée. Au 19 ème siècle ce bonbon est surtout utilisé comme friandise. Suivant les régions il servait aussi à faire passer le goût du souffre des bains thermaux.

 

Les Bêtises de Cambrai

Les Bêtises de Cambrai

Elles seraient la création d’Émile Afchain qui aidant ses parents à la confection se trompe et dépose de la menthe dans la recette. Cette petite bêtise est bien sûre gardée secrète par Émile. Ce n’est que quelques jours plus tard que les clients demandent aux parents d’Émile quel est ce nouveau bonbon si délicieux. Les parents d’Émile demandent alors des explications à leur enfant et c’est ainsi que ce bonbon est né. En souvenir les parents d’Émile nomment ce bonbon « bêtise ».

 

Le Calisson

Le Calisson

Généralement fait avec du melon confit et des amandes broyées, nappées de glace royale. Cette friandise est souvent parfumée à la fleur d'oranger. Elle se présente toujours sous forme de navette, c’est une spécialité d'Aix-en-Provence depuis le 15 ème siècle.

 

caramels

Caramels

Considérés comme un des premiers types de bonbons à base de sucre, cette confiserie a commencée à être fabriquée en Bretagne sous le règne du Roi de France Philippe VI au 14 éme siècle sous forme de caramel au beurre salé. Depuis ce jour il existe une infinité de formes, goûts et couleurs.

 

Chuques du Nord

Chuques du Nord

En 1887, Victor Piteau, confiseur du Douaisis, eut l'idée de verser le restant de son café aromatisé à la chicorée sur du caramel. Il le mélangea et le roula dans du sucre de betterave avant qu'il ne durcisse. Il laissa le bonbon refroidir sur une pierre bleue et constata avec surprise que l'intérieur du bonbon restait tendre. Il baptisa ce bonbon la Chuque du Nord.

 

Le coussin de Lyon

Le coussin de Lyon

C’est en 1643 lors de la terrible épidémie de peste que les habitants de la région désirèrent d’implorer la Vierge d'épargner la ville. À cette occasion ils firent don d’un cierge de 3 kilos et d’une pièce d’or présenter sur un coussin bleu de soie la plus précieuse possible. En 1960 le Maître chocolatier Voisin à décider à faire honneur à l’histoire avec la création de ce bonbon qui se compose de ganache au chocolat et de pâte d'amandes discrètement parfumée de liqueur de curaçao.

 

Galets du Gave

Galet du Gave

Ce bonbon provient de la région des Hautes-Pyrénées, il doit son nom à la ressemblance avec les pierres de la rivière le Gave. Il existe de très nombreuses formes, couleurs et goûts.

 

Liquicroc

Liquicroc

Ce bonbon est la création de la maison Pecou, qui en 2011 décide de faire la création d’un nouveau bonbon avec un cœur tendre. Il se compose de chocolat pour la partie extérieure et d'un coulis qui peut avoir plusieurs saveurs pour la partie intérieure.

 

Le Nougat de Montélimar

Le Nougat de Montélimar

L'histoire veut que vers le 18 ème siècle, le Duc de Bourgogne et le Duc du Berry s'arrêtent à Montélimar à leur retour d'Espagne. Les habitants leur offrent du nougat pour les accueillir et depuis ce jour cette friandise est toujours associée aux cadeaux. Il se compose d’amandes, de miel, de sucre et de blancs d’œufs battus en neige.

 

perles de vignes

Perles de Vignes

Une des plus grandes utilisations du raisin sec est surement celle du Général Barca au 2 ème siècle qui grâce à celui-ci réussit la traversée des Alpes avec son armée. Après bien des siècles d’oubli, le maître chocolatier Francis Miot décide de créer cette friandise à partir de raisins secs macérés dans le vin puis recouverts de chocolat.